Accueil > Au delà du confinement, la liberté > Des outils pour se soutenir > Message de Anne Kerléo de RCF

Message de Anne Kerléo de RCF

mardi 14 avril 2020

Depuis le début du confinement, je réalise en alternance avec deux collègues, chaque soir sur RCF une émission au cours de laquelle les auditeurs peuvent témoigner, partager leurs questions, leurs peurs, leurs soucis, mais aussi leur inventivité, leur espérance et se soutenir les uns les autres. J’ai souhaité dédier certaines de ces émissions en particulier aux personnes en situation de pauvreté ou de fragilité. Certains d’entre vous ont écouté les deux premières émissions, ont transmis des messages par mail ou ont appelé ou invité des personnes de leurs groupes à le faire, grâce au relais fait par Soeur Elisabeth et Daniel Maciel de Participation et Fraternité. Une troisième émission est programmée ce jeudi soir, 16 avril de 21 heures à 22 heures. J’aurai la chance d’avoir à mes côtés pour accueillir les appels des auditeurs Véronique Fayet, présidente du Secours catholique Caritas France et Philippe Brès, diacre du diocèse de Lyon, responsable de la communauté du SAPPEL.

N’hésitez pas à faire passer l’info dans vos réseaux et à dire aux personnes que vous accompagnez qu’elles peuvent oser appeler, que leurs paroles, leurs témoignages, sont importants, qu’ils peuvent être utiles à d’autres. Le standard est ouvert à partir de 21 heures ce jeudi : 04 72 38 20 23. Il est possible aussi d’envoyer un message écrit à emissonspeciale@rcf.fr
Je ferai jeudi matin une publication facebook qu’il sera possible également de relayer.

A ceux qui ont essayé d’appeler lors des 2 précédentes émissions et dont les appels n’ont pas abouti, j’en suis désolée. N’hésitez pas à rappeler ce jeudi.

Pour vous faire une idée de l’émission et du type d’appels, voici des liens vers les podcasts des deux précédentes :

https://rcf.fr/actualite/pauvres-ou-fragiles-mais-serviteurs-les-uns-des-autres

https://rcf.fr/vie-quotidienne/solidarite/vivre-le-confinement-quand-est-pauvre-precaire-fragile

Merci d’avance de votre concours pour faire connaître aux plus pauvres et aux plus fragiles cet espace de parole.

Bien à vous,

Anne Kerléo