Accueil > Actualités du réseau > Au delà du confinement, la liberté > Des nouvelles pour se soutenir > Message de Marcel, de la Pierre d’Angle de Rennes

Message de Marcel, de la Pierre d’Angle de Rennes

vendredi 10 avril 2020

La résurrection des cœurs
La crise que nous vivons, due au virus, est une lame de fond, un torrent de boue qui envahit le monde.
A l’approche de Pâques, est-ce que la générosité, le service, vont se propager à travers le monde après ? Car aujourd’hui, le monde est en quête de bonheur, de joie et de paix, et de sens aussi. Tant de femmes et d’hommes sont assoiffés de vraies raisons de vivre, d’une nouvelle façon d’aimer et d’espérer.
A travers l’angoisse de la mort, la peur de cette maladie, ce virus à lui seul change les cœurs.
Bien des personnes découvrent qu’elles avaient un trésor enfoui en elles, mais elles ne s’en servaient pas. L’entraide, la générosité font leur apparition ; ce qui est écrit dans la Bible se réalise : « Je vais t’enseigner et te montrer la route à suivre, je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrais en vous un esprit nouveau, votre cœur de pierre deviendra un cœur de chair pour le service du frère ».
A l’approche de la résurrection du Christ des femmes et des hommes se découvrent des gestes de solidarité, ils laissent derrière eux leurs habitudes, leur façon de faire, une vie neuve commence. N’est-ce pas renaître à la vie, la vraie, le don de soi pour aider l’autre dans l’obscurité qui l’entoure ? Le Christ éclaire nos vies.
Jésus nous montre que nous avons tous des valeurs que nous avons reçues. Aujourd’hui on se rend compte qu’il faut des épreuves pour mettre ces valeurs en pratique.
Notre cœur est la racine secrète qui a besoin d’être aérée de prière. Il faut laisser la prière pénétrer notre cœur car c’est là que Jésus vient.
Notre vie est parfois tortueuse, fermée à l’autre, mais lorsque Jésus vient la visiter notre cœur brûle d’un feu d’espérance et d’amour.
La lumière du Christ éclaire tout être humain. …/
Jésus innocent a été condamné parce qu’il prêchait l’amour.
Il a porté cette croix, une croix lourde car elle représente tout son amour pour le monde.
Dans nos vies, nous rencontrons des gens qui nous aident à nous relever, à l’image de Simon de Cyrène aidant Jésus à porter sa croix.
Cette femme qui essuie le visage de Jésus pendant son chemin de croix, n’est-ce pas un geste d’apaisement et d’amour ? Aujourd’hui, entendons-nous les sanglots de nos frères, sommes-nous prêts à essuyer leurs douleurs ?
Ce chemin de croix doit nous aider à méditer sur nos vies, prenons l’antidote qui nous guérira, c’est-à-dire l’amour du Christ ressuscité, celui qui a vaincu la mort.
Prions car la prière est une source qui désaltère, rafraîchit l’esprit ; elle devient l’amie du quotidien, accueillante, apaisante, source de vie. Elle est comme vous mes amis qui me lirez.
Mettons de la lumière et des couleurs dans nos vies, ça change tout.
Dans ces moments difficiles, à l’image du Christ, lui qui a vaincu la mort, la lumière de Pâques doit nous aider à traverser cette épreuve. Alors unis ensemble, disons-nous :
JOYEUSES PÂQUES !

Marcel
8 avril 2020